Tout le monde n’a pas la chance d’avoir un beau terrain bien plat pour créer son jardin idéal. En effet, de nombreux français habitent au coeur des collines ou des vallons et ne peuvent faire autrement que s’adapter à leur terrain en pente.

Pourtant, aménager un jardin en pente est loin d’être impossible. Mieux encore, un terrain en pente peut conférer beaucoup de caractère à un futur jardin si l’on prend la peine de jouer avec les niveaux et les reliefs. En outre, tout est une histoire de perspective !

Voici tous nos conseils de pros pour aménager un jardin en pente sans accrocs.

 

 

Faire l’état des lieux 

Commencez tout d’abord de déterminer la nature du terrain ainsi que son degré d’inclinaison :

  • Pente inférieure à 8% : il s’agit d’une pente douce avec risque de glissement de terrain faible. L’aménagement de sentiers praticables est possible 
  • Pente supérieure à 8% : il s’agit d’une pente forte, composée de matériaux instables et/ou sujets à l’érosion comme la gypse. 

Dans le dernier cas, l’idéal est de faire appel à un professionnel spécialisé pour établir un diagnostic de votre terrain. Ce dernier prendra en compte tous les éléments du terrain en pente :

  • L’exposition : sud, nord, ouest, est.
  • La profondeur du sol
  • L’angle de stabilité
  • Le taux d’érosion dû à l’écoulement d’eau
  • Le taux d’infiltration de l’eau : élément important car les terrains en pente sont souvent secs et pauvres en nutriments. 
  • L’angle de stabilité du terrain

Si le terrain se prête à des aménagements, à vous de jouer ! 

 

 

Choisir des solutions adaptées

Il existe tout un tas d’astuces pour aménager votre jardin en pente. 

Jouer avec les reliefs

Pour casser le côté trop pentu du terrain, nous vous conseillons de le diviser en plusieurs paliers reliés par des sentiers non rectilignes en pas japonais ou en graviers.  L’idée est de pouvoir accéder à toutes les zones du jardin sans difficulté. 

Créer des espaces divers

Créer plusieurs petits coins thématiques dans le jardin en pente vous permettra de donner une impression de diversité et de profondeur. Quelques idées : 

Cultiver un potager

La traditionnelle culture en étage vous permet de mieux exposer les légumes et les fruits au soleil. Afin d’éviter le ravinement, il faudra donc former les rangs du  potager de manière perpendiculaire à la rampe et d’opter pour des plessis en bois ou des murets afin de maintenir la terre en différents paliers.

 

 

Poser un grillage en pente

Si l’installation d’un grillage sur un terrain plat peut se faire sans peine, poser un grillage rigide sur un terrain en pente nécessite quelques précautions techniques. Il vous faudra opter pour une des méthodes suivantes.

La pose en “escalier”

Aussi appelée pose en redan, elle est idéale si votre pente est irrégulière et le dénivelé faible. Cette technique est recommandée si vous disposez d’un muret en escalier déjà posé. 

La pose en dénivelé

Il s’agit d’un type de pose un peu plus exigeant qui se pratique si vous ne disposez pas déjà d’un muret en escalier.  Il s’agit ici de découper chacun de vos panneaux dans leur partie basse de manière à épouser au mieux l’inclinaison naturelle de votre terrain. 

La pose en dénivelé

Une autre alternative consiste à construire un muret faisant office de socle sur votre terrain en pente. Si le niveau supérieur du muret suit naturellement la pente de votre terrain, vous pourrez opter pour une pose en dénivelé classique. 

En revanche, si les étages sont déjà de niveau, alors il vous faudra simplement poser les éléments de clôture en utilisant cette fois-ci des poteaux à platines fixés directement sur votre muret. 

Aménager un jardin en pente nécessite de l’ingéniosité et de la créativité. Pour ce qui touche aux clôtures, il est préférable de faire appel à des professionnels comme l’équipe Lemaire-tricotel pour la sécurité du terrain.