La topologie du terrain sur lequel vous vous apprêtez à poser votre grillage rigide joue un rôle primordial dans les choix de mise en oeuvre et des techniques que vous ou une équipe de professionnels peuvent être amenés à faire. 

Si l’installation de grillage rigide sur un terrain plat peut se faire sans peine, poser un grillage rigide sur un terrain en pente nécessite quelques précautions techniques. 

La pose en “escalier”

La pose en escalier – aussi appelée pose en redan – est idéale si votre terrain est en pente régulière et que le dénivelé est faible. 

En effet, si la pente est trop importante, le résultat ne sera pas harmonieux au vu de la distance entre le sol et l’aval de votre panneau. De plus, cette technique est tout à fait recommandée si vous disposez – dans l’idéal-  d’un muret en escalier déjà posé. 

Avec un muret, il vous suffit de définir la hauteur des différents niveaux de vos panneaux et de procéder à une pose classique sur muret. 

Sans muret, prévoyez des poteaux plus longs ainsi que des décrochements. 

Certains poteaux obligent à des décrochements de 10 cm. Le poteau Bekafix de chez Betafence permet un décrochement de 2,5 cm ➔ permet de mieux suivre la pente donc + esthétique

Si la pente est trop importante, il conviendra de couper le panneau en 2 (pour obtenir 2 panneaux et 1m25 au lieu d’un panneau de 2m50). 

En mettant un poteau tous les 1m25, cela permettra de suivre une forte pente en réduisant l’espace entre le panneau  et le sol

La pose en dénivelé 

Il s’agit d’un type de pose un peu plus exigeant qui se pratique si vous ne disposez pas déjà d’un muret en escalier. 

Il s’agit ici de découper chacun de vos panneaux dans leur partie basse de manière à épouser au mieux l’inclinaison naturelle de votre terrain. 

Si votre clôture rigide est en composite, voici les étapes à suivre : 

  • Commencez par calculer les niveaux souhaités en fonction de la pente et de l’effet esthétique que vous recherchez. 
  • Carottez le sol en fonction de ces mesures. 
  • Fixez vos poteaux au sol à l’aide d’une platine à sceller. 
  • Découpez les lames inférieures de manière à respecter l’alignement des rainures afin de conserver un aspect linéaire sur toute votre clôture. 
  • Positionnez une ensuite la lame entière correspondant au niveau 0…

La pose sur muret

Une autre alternative consiste à construire un muret faisant office de socle sur votre terrain en pente. Pour ce faire, mieux vaudra faire appel à un professionnel qualifié. 

Si le niveau supérieur du muret suit naturellement la pente de votre terrain, vous pourrez opter pour une pose en dénivelé classique. 

En revanche, si les étages sont déjà de niveau, alors il vous faudra simplement poser les éléments de clôture en utilisant cette fois-ci des poteaux à platines fixés directement sur votre muret. 

Vous pouvez poser votre grillage rigide grâce à des platines plates, des platines à l’anglaise ou des platines en U ou spéciales pour fixer vos poteaux. Comment bien choisir lesdites platines ?

  • Si votre muret mesure moins de 150 mm de large :  choisissez 1 platine 100x100mm ou 120x120mm
  • Si votre muret mesure plus de 150 mm de large : préférez 1 platine 140x140mm

Vous pourrez fixer les platines au muret grâce à des chevilles chimiques ou des chevilles mécaniques. Nous vous recommandons toutefois d’opter pour une cheville chimique, qui sera bien plus résistante.

De plus, si votre muret est en pente, il est possible de pratiquer des décrochements. Prévoyez des poteaux plus longs (pas de doublage nécessaire).

Si ces trois techniques de pose de grillage rigide sur terrain en pente sont fiables, il peut être parfois nécessaire d’y apporter quelques accommodations suivant les types de terrain. Il s’agit de bien étudier le terrain et les éléments existants avant d’engager de quelconques travaux ainsi que d’envisager toutes les options possibles.