La question de la sécurité est souvent primordiale durant les réunions de copropriétaires. Il s’agit en effet de protéger les habitants mais également les visiteurs .

Quelles solutions sont envisageables assurer la sécurité d’une copropriété ? 

Quels dispositifs de sécurité choisir et pour quelles clôtures opter afin de veiller à la sûreté des espaces ? 

Quels dispositifs pour les entrées et les espaces communs ?

Si certaines installations ont un coût, elles sont pourtant synonyme de sécurité et de tranquillité pour les habitants. 

En copropriété, il s’agit avant tout de trouver des solutions pour préserver les espaces communs tels que le hall d’entrée, les parkings ou encore le local poubelle. 

S’il est plus simple de mettre en place un dispositif de surveillance à la construction de la résidence ou de l’immeuble, il est toutefois possible de les rajouter lors d’une rénovation :

  • Interphones
  • Vidéophones
  • Digicodes
  • Badges électroniques

Parmi les solutions les plus efficaces, la mise en place de caméras de surveillance. Si la loi n’interdit pas leur installation pour un usage privé, elle restreint cependant leur utilisation dans le cadre d’une prévention anti-vol. 

Mais comment faire la différence avec le besoin de sécuriser son logement et ses abords et espionner les voisins ? 

Que dit la loi sur les systèmes de vidéosurveillance en copropriété ?

Si l’installation d’une caméra est à l’initiative d’un particulier, les images ne doivent pas être enregistrées si ce dernier ne veut avoir aucune formalité à effectuer. 

Dans le cas contraire, la loi du 6 janvier 1978 stipule que la pose et l’installation de la vidéosurveillance nécessite l’autorisation de la préfecture ainsi qu’une déclaration auprès de la CNIL, couplée à une signalétique indiquant que la zone est filmée.  

Les enregistrements sont conservés un mois avant suppression. 

A l’initiative de tous les copropriétaires, les conditions demeurent les mêmes. 

Quelles clôtures pour sécuriser les espaces extérieurs ? 

Clôturer l’enceinte de la copropriété reste le meilleur moyen de contrôler les passages et de rassurer les résidents. 

Chez Lemaire-Tricotel, nous recommandons en général un barreaudage métallique spécialement pensé pour les résidences :

  • 521 – RÉFÉRENCE CATALOGUE
  • 524 – RÉFÉRENCE CATALOGUE
  • 701 – RÉFÉRENCE CATALOGUE

Sans oublier le portail correspondant, de préférence motorisé, pivotant, coulissant sur rail ou autoportant.

C’est ainsi que nous avons procédé il y a quelques mois pour cette résidence de Paris XIVe ou cette copropriété au Plessis-Bouchard. 

Une nouvelle fois, les portails d’accès peuvent être couplés à un système de badge ainsi que d’un portillon à digicode pour les piétons. 

Pour plus d’informations sur la sécurisation d’une résidence ou d’une copropriété, n’hésitez pas à nous contacter par mail : contact@lemaire-tricotel.fr