Si motoriser un portail battant ou coulissant soi-même est possible, nous recommandons vivement de faire appel à des experts. 

Automatiser l’ouverture des entrées permet de gagner en temps et en confort, pour des résidences privées comme pour des copropriétés comme des sites industriels. L’automatisation d’un portail permet également de mieux contrôler les accès (installation de digicodes, vidéophones, etc..)

Quels dispositifs pour la motorisation d’un portail battant ? 

Pour motoriser votre portail à battant, plusieurs solutions sont envisageables. Dans tous les cas, il sera nécessaire d’installer des photocellules de détection afin de permettre l’arrêt du portail à temps en cas d’obstacle. 

La motorisation à bras

La motorisation de portail à bras mécaniques offre une compatibilité avec tous les types de portail battants (PVC, Bois, Alu, Acier) 

Son fonctionnement consiste en deux bras mécaniques fixés sur les vantaux de chaque côté et reliés au pilier. Ces bras sont reliés à la centrale de commande, qui permet d’ouvrir et fermer le portail. 

La motorisation à vérins

Avec ce type d’automatisation, les gonds du portail sont soumis à une forte pression lors des ouvertures et fermetures. Plus discret que le moteur pour portail à bras, le moteur pour portail à vérins est cependant destiné à des portails résistants et lourds. 

La motorisation de portail enterré

Ce dispositif est placé dans une caisse de fondation enterrée sous le bord inférieur du portail. Cette caisse est reliée au vantail par un étrier de fixation qui fait office de charnière. Très fiable et facile d’entretien, ce type d’automatisation est préférable si votre portail s’ouvre vers l’extérieur. 

Quels dispositifs pour la motorisation d’un portail coulissant ?

Lors de l’installation d’un portail coulissant, il est recommandé de prévoir des fourreaux pour le passage des câbles si le portail est motorisé

Ces câbles seront nécessaires à l’alimentation du moteur et des organes de sécurité obligatoires (photocellules, bandes palpeuses, gyrophare, et phare d’éclairage du passage)

Que votre portail soit coulissant sur rail ou coulissant autoportant, il existe 2 types de motorisation :

1) Le moteur est dans un boîtier fixé au sol (ou sur la platine du portique de guidage), et un pignon le relie à la crémaillère, qui mettra en mouvement le portail

2) La motorisation sur armoire technique. Le principe de crémaillère reste le même, mais le moteur est installé dans une armoir sécurisée (voir l’armoire technique sécurisée LT800). Le moteur et l’électronique seront mieux protégés contre les dégradations.

Quelles normes de sécurité pour les portails motorisés ? 

Depuis 2005, la norme européenne NF EN 13241-1 remplace la norme nationale NF P 25-362 relative au fonctionnement des :

  • Portes automatisées ou à commande manuelle
  • Ouvertures/fermetures automatiques industrielles
  • Portes commerciales (rideaux à lames, grilles à enroulement, portillons)
  • Garages
  • Portails et barrières levantes

Selon cette réglementation, toute porte automatique ou manuelle fabriquée et vendue en Union européenne doit être conforme à la norme EN 13241-1 et porter le marquage CE le stipulant. 

Cette dernière exige que les ouvertures soient entièrement sécurisées. De plus, elles ne doivent ni cisailler, ni écraser, ni pincer, ni blesser de quelconque manière un individu.

Les experts Lemaire-Tricotel sont à votre disposition pour vous aider à motoriser un portail coulissant ou à battant. Chez Lemaire-Tricotel, tous les systèmes d’ouvertures motorisés sont normés et certifiés pour votre sécurité.