Tout d’abord, un portail coulissant nécessite toujours un rail solidement fixé au sol. Il peut être manuel, motorisable, ou motorisé.

En effet, elle permet des ouvertures très larges, jusqu’à 18m en taille standard ou au delà, sur demande.

Les portails coulissants sont aujourd’hui privilégiés pour des résidences citadines, des bâtiments sécurisés et organismes privés.

Quels éléments vérifier avant la pose d’un rail pour portail coulissant ?

Vous pouvez procéder vous même à la pose de rail pour portail coulissant mais il est plus sûr de faire appel à un professionnel.

Si vous désirez poser un portail coulissant chez vous, il vous faut déposer une déclaration de travaux auprès de votre commune. Une fois les autorisations obtenues, le chantier peut débuter.

Avant de commencer, plusieurs paramètres sont à prendre en compte. En outre :

  • L’ouverture : cette dernière doit permettre le passage des véhicules, et ce, sans difficulté.
  • Le dégagement : il s’agit de vérifier que le dégagement derrière votre clôture est suffisant lors de l’ouverture. Le dégagement dépendra de la taille de votre portail.
  • Le niveau du sol et sa planéité ; à vérifier avec une règle en aluminium.
  • La stabilité des piliers : ces derniers doivent être perpendiculaires au sol et bien ancrés.

Comment poser le rail pour portail coulissant ?

Toute la stabilité du portail coulissant dépendra de la fondation des piliers et également du seuil, le rail, donc. Ce dernier doit pouvoir supporter le poids du vantail ainsi que celui des véhicules qui rouleront dessus.

Dernières vérifications

Comme précisé précédemment, l’espace total nécessaire pour un portail coulissant doit équivaloir à 2 fois son passage + 50 cm de marge.

Exemple : Un portail de 6m nécessite donc un espace total de 12m50.

Poser la semelle du seuil

Il s’agit de préparer une longrine en béton renforcée par un ferraillage. Comme notifié, elle doit équivaloir à 2x le passage du portail + 50cm de marge.

Une armature horizontale est placée le long de la fondation pour soutenir le portail.

Une autre armature est plantée verticalement dans les trous réalisés pour les piliers.

En cas de doute, se référer aux plans de fondation fournis par le fabricant pour la profondeur et la largeur du seuil.

Préparer le passage des câbles

Il s’agit ensuite de prévoir des fourreaux pour le passage des câbles si le portail est motorisé. Ces câbles seront nécessaires au bon fonctionnement du coulissement mais aussi à l’éclairage de sécurité éventuel.

Scellement du rail

Le rail doit être scellé dans la longrine mise en place. Il est possible d’opter pour un rail à visser mais Lemaire Tricotel vous recommande le choix d’un rail à sceller pour plus de sécurité et d’aisance.

Il également possible d’opter pour des contre-platines, qui permettent une pose plus facile du rail en le pré-positionnant et en prévoyant la place requise pour les fourreaux.


En résumé

Petit sommaire de chaque étape à respecter :

  • Vérifier chaque point énoncé ci-dessus
  • Préparer la longrine
  • Sceller le rail
  • Attendre 72h
  • Fixer les portiques de guidage et de réception avec des chevilles chimiques
  • Installer le portail coulissant