La fixation d’un poteau de clôture en bois est une étape importante, car de celle-ci dépend de la solidité et de la robustesse de l’ensemble de l’installation. Selon la configuration du terrain à délimiter, il est parfois nécessaire de réaliser l’ancrage d’un poteau de clôture contre un mur. Indispensable au soutien de la clôture, voici les étapes pour fixer un poteau en bois contre un mur.

Les précautions à prendre avant la fixation de poteau contre un mur

Une bonne fixation de poteau assure la stabilité et la fiabilité de l’installation, mais également le transfert de charge au sol par le socle. Avant de fixer un poteau en bois contre un mur, il est nécessaire d’évaluer la prise au vent de la clôture ainsi que des conditions de glissement de la structure et la nature du sol. Toutes ces conditions sont à prendre en compte pour éviter toutes déformations et dégradations de la structure à terme.

Dans les zones à forte exposition aux vents forts, certaines techniques de pose ne sont pas recommandées pour l’installation d’une clôture ayant une hauteur supérieure à 1, 30 mètres. Le propriétaire du terrain doit également se renseigner auprès de sa municipalité concernant la réglementation pour l’implantation de la clôture telle que la hauteur, la gestion de la mitoyenneté et la distance.

Quelles étapes pour fixer un poteau en bois contre un mur ?

La résistance aux vents et aux intempéries d’une clôture dépend en partie de sa fixation. Pour garantir une installation pérenne, la pose de poteaux de clôture nécessite certaines précautions.

La préparation des repères

Pour bien déterminer l’emplacement des repères sur le poteau, les trous doivent être à distance égale des uns et des autres afin de répartir justement le poids de l’installation. Ensuite, il faut percer à l’emplacement de chaque repère, un trou au diamètre adapté.

La préparation du mur

Avant de fixer un poteau en bois contre un mur, il faut s’assurer que celui-ci soit bien d’aplomb. Tout en maintenant le poteau en bois contre le mur, enfoncez le clou à chevron dans chaque trou du poteau afin de marquer le mur. Lors de cette opération, veillez à ce que le clou ne se plante pas au niveau des joints de mortier du mur. Puis, percez le mur au diamètre et à la profondeur du manchon du boulon d’expansion.

L’ancrage du poteau

Pour fixer un poteau en bois contre le mur, glissez les manchons dans le mur et posez le poteau. Ancrez ce dernier en le vissant dans le mur. Une fois l’ancrage du poteau en bois contre le mur réalisé, vous pouvez poursuivre le montage et la pose des autres poteaux de la clôture en bois au sol. Selon le type de clôture et la nature du terrain, plusieurs techniques de pose sont possibles : par fixation de platines ou par scellement.

Lemaire-Tricotel, une référence en Île-de-France, propose diverses gammes de clôtures en bois, en panneaux, composite, et bien d’autres, pour délimiter et sécuriser un terrain.