Les heureux possesseurs d’une piscine privée doivent obligatoirement veiller à la sécurité du bassin et des alentours. 

En présence d’animaux ou de jeunes enfants, mieux vaut se prémunir d’un accident. Pour ce faire, il faut sécuriser tout le périmètre et en adoptant les bons gestes. 

L’équipe Lemaire-Tricotel fait le point pour vous. 

Protection d’une piscine : quelles obligations légales ?

“[…] Les piscines enterrées non closes privatives à usage individuel ou collectif doivent être pourvues d’un dispositif de sécurité normalisé visant à prévenir le risque de noyade des enfants.”

(Art. L. 128-1.A)

Depuis 2004, la “réglementation sécurité piscine” exige que les bassins enterrés ou semi-enterrés soient équipés des équipements suivants afin de prévenir la noyade et les accidents :

  • Une alarme conforme à la norme NF P90-307. Elle doit être immergée ou bien périphérique. Lorsqu’elle est immergée, elle sonne dès que quelque chose tombe dans l’eau. Périphérique, elle est préventive détecte une présence et se déclenche. 
  • Une couverture de sécurité rigide conforme à la norme NF P90-308. elle doit être assez solide pour supporter le poids d’un jeune enfant de moins de 5 ans. 
  • Une clôture ou barrière de piscine conforme à la norme NF P90-306. Elle permet de protéger le bassin mais aussi d’empêcher toute intrusion. 
  • Un abri de piscine conforme à la norme NF P 90-309. Il permet d’utiliser son bassin même en cas de mauvais temps. 

En cas de non-mise en place d’un système de sécurité pour piscine, le propriétaire peut s’exposer à une amende pouvant aller jusqu’à 45 000€ ainsi que des poursuites pénales en cas d’accident. 

Quelles mesures préventives adopter pour sécuriser le bassin et ses abords ?

Tout d’abord, s’équiper d’au moins un des quatre équipements de sécurisation présentés plus haut, sinon d’en combiner plusieurs dans un but préventif. 

Il s’agit de toujours demander un certificat de conformité à son fournisseur afin de s’assurer d’être couvert en cas d’accident ou de contrôle. 

Le constructeur de la piscine, quant à lui, se doit de conseiller l’acheteur et de lui remettre une note technique détaillée du bassin insistant sur la nécessité de se doter d’installations et d’équipements de sécurité. 

Du côté des particuliers, on distingue plusieurs mesures liées à la vigilance et à l’entretien des matériels : 

  • La surveillance doit être de mise à tout moment, notamment en présence d’enfants en bas âge.
  • Les barrières/clôtures ne doivent pas être encombrées par des éléments susceptibles de permettre aux enfants d’escalader la barrière. 
  • La fermeture du portillon ne doit pas être gênée par des éléments encombrants. 
  • La vérification de la barrière/clôture qui sépare le terrain du bassin doit être faite de manière régulière. 

Quelles clôtures pour protéger une piscine ? 

Il existe trois types de barrières homologuées pour sécuriser une piscine. Il s’agit des barrières fixes, amovibles ou escamotables. 

Libre à chacun de choisir le type de clôture qui convient le mieux. Chez Lemaire Tricotel, nous proposons tous types de grillages, panneaux (bois, composite, etc) et bien évidemment des clôtures personnalisables à la convenance des clients. 

Quel que soit le type de barrière, cette dernière doit être parfaitement fixée au sol et ne permettre ni le soulèvement ni l’enlèvement. Elle doit également pouvoir supporter le poids d’un enfant. 

Nota bene : les barrières à barreaux horizontaux sont déconseillés car peuvent faire office d’échelle. 

Il s’agit de garder à l’esprit que les clôtures jouent ici un rôle protecteur pour des enfants parfois très curieux ! Efficace, elle l’est d’autant plus sous la surveillance d’un adulte. Aussi, il convient de rester très vigilant. 

Chez Lemaire-Tricotel, nous assurons la pose de vos clôtures, souples ou rigides après avoir soigneusement évalué la superficie de votre terrain lors d’un première prise de connaissance de l’existant.