Les consignes de sécurité des chantiers sont fournies par le responsable Hygiène Santé et Environnement des entreprises du BTP. 

Ces dernières doivent s’assurer de leur respect par les figures dirigeantes comme par les salariés ainsi que de leur application en bonne et due forme. 

Comment assurer la sécurité des ouvriers et quelles sont les responsabilités de chacun ? Voici toutes les règles et bonnes pratiques à adopter sur un chantier, quelle que soit sa nature. 

Quels sont les risques de sécurité sur un chantier ?

Les risques compromettant la sécurité des individus sur un chantier sont multiples :

  • Les accidents de travail : leurs conséquences peuvent être graves et mettre la vie des ouvriers en jeu. 
  • Les accidents de personnes extérieures : c’est pourquoi les règles de sécurité sont pensées pour empêcher les visites impromptues des individus étrangers au chantier. 
  • Les maladies diverses liées à la pénibilité du travail comme les troubles musculo-squelettiques ou la dangerosité liée à l’utilisation de certains outils et matériaux. 

Afin d’éviter tous ces accidents potentiels sur le court et le long terme, il revient à l’entreprise d’encadrer le travail au sein des chantiers de manière stricte. 

Sécurité sur un chantier : que prévoit la loi ?

Tous les employeurs sont dans l’obligation d’informer leurs salariés sur les risques potentiels et les règles de sécurité de l’entreprise. 

Une panoplie d’actions doivent donc être mises en place pour assurer la sécurité des ouvriers :

Pour le cas des risques chimiques, une fiche données de sécurité (FDS) est obligatoire dès lors que les ouvriers sont exposés à des substances considérées comme dangereuses pour leur santé comme pour l’environnement. 

La FDS est transmise aux employés qui manipulent ces produits. 

Qui est responsable de la sécurité d’un chantier ? 

Le suivi de la sécurité d’un chantier revient en général à l’employeur lui même. Un responsable HSE ( Hygiène/Sécurité/Environnement) peut être sollicité pour veiller à l’application des règles, notamment pour les grandes entreprises du BTP. 

Néanmoins, les salariés ont pleine responsabilité pénale en cas de non-respect des règles de sécurité pour mise en danger personnelle ou d’un tiers. Aussi, un salarié n’ayant pas respecté les règles définies est passible d’une faute disciplinaire. 

« Tout salarié a une obligation de sécurité pour lui et les autres »

Article L.4122-12 du Code du Travail

Ainsi, les employés doivent respecter certaines obligations :

  • Utiliser les EPI fournis par leur employeur
  • Signaler tout dysfonctionnement au niveau des installations ou toute usure d’équipement.
  • Assurer la mise en sécurité de leur chantiers d’intervention. 

Si les ouvriers ont leur rôle à jouer dans la sécurité du chantier, ce sont aux employeurs d’informer leurs équipes et de réaliser des formations de sécurité régulières. Chez Lemaire Tricotel, nous pensons chaque jour à la sécurité de nos équipes et des professionnels du bâtiment et du paysage, ce pourquoi nous rappelons l’importance des règles de sécurité sur un chantier du BTP ainsi que du port d’EPI.