Les aires de jeux dans l’espace public sont soumises à des réglementations précises et nécessaires pour assurer la sécurité de l’enfant. Cabanes, toboggans, tourniquets, tous les éléments de cet espace doivent être conformes aux exigences de la loi. 

 

Qu’en est-il des normes de clôtures d’aire de jeux ?

Réglementation générale

Aucune norme précise n’encadre la mise en place ou la présence des clôtures d’aire de jeux. La norme NF EN 1176 ne traite en effet que des équipements relatif aux loisirs, comme les toboggans, les tourniquets ou les cages de football. 

 

De plus, aucune réglementation n’exige des aires de jeux qu’elles soient délimitées, sauf dans les 2 cas suivants.

Si le bord de la zone d’impact se trouve à moins de 10 m d’une voie de circulation (route ou parking), d’une piste cyclable, ou d’un jeu de boules. Ou si le bord de la zone d’impact se trouve à moins de 20 m d’un point d’eau (étang, rivière, bord de mer..).

Néanmoins, même si on n’entre pas dans un de ces 2 cas, il est recommandé de protéger ces espaces de loisir.

Quelles clôtures adopter ?

Les clôtures les plus communes pour une aire de jeux sont : 

 

  • Les barreaudages
  • Les panneaux en treillis soudé
  • Les clôtures pare-ballon

Toutefois, il est recommandé d’exclure certains types de clôtures présentant un danger potentiel : 

 

  • Les treillages coiffés de pointes
  • Les fils barbelés
  • Etc.

Quand aux systèmes de fermeture/ouverture, ils sont fortement conseillés pour assurer la protection des plus jeunes.

Les normes relatives aux ouvertures

Certaines caractéristiques communément admises s’appliquent aux clôtures et aux équipements. 

 

Le risque de coincement de la tête et du cou voire du corps d’un enfant est envisageable. Ainsi, il s’agit donc de prévoir un écartement suffisant pour prévoir une extraction sans danger. Pensez à un écartement suffisamment faible pour empêcher un enfant de se coincer la tête, le cou ou le corps.

On considère que touts les ouvertures dont les écartements sont respectivement inférieurs à 11cm ou supérieurs à 23cm (si les équipements sont accessibles à des enfants de plus de 36 mois) et inférieurs à 8,9cm ou supérieurs à 23cm (si les équipements sont accessibles à des enfants de moins de 36 mois), ne sont pas dangereuses.

A contrario, si l’écartement d’une ouverture est compris entre 110 et 230mm, cette dernière présente un potentiel danger et doit être testée.

Comment tester les ouvertures ?

En cas d’ouverture limitée, il s’agit de tester les écartements au moyen de gabarits. Ces derniers permettent de déterminer les coincements de la tête et du cou. 

 

Il existe quatre types de gabarits (2 en forme de torse et 2 en forme de tête avec petit et grand gabarit)

De plus, ces gabarits doivent être insérés dans les ouvertures.

Leurs dimensions sont comprises entre 110 et 230mm lorsque les équipements ne sont pas accessibles aux enfants de moins de 36 mois. Dans tout autre cas, entre 89 et 230mm. 

Dans tous les cas, le plus grand des gabarits doit pouvoir être introduit sans difficulté des ouvertures.

Les normes pour clôtures d’aire de jeux n’étant pas clairement définies, n’hésitez pas à prendre contact avec un professionnel.