La topologie d’un terrain est le premier obstacle auquel vous pouvez vous heurter dans la pose d’un portail coulissant. 

Contrairement à un terrain plat qui nécessitera des méthodes de pose classiques, un terrain en pente implique des accommodements divers et quelques précautions techniques. 

Poser un portail coulissant en pente semble la solution la plus évidente pour fermer votre terrain tout en optant pour une solution fiable et esthétique. 

Quels points vérifier avant la pose d’un portail coulissant en pente ?

Avant toute considération de mise en place, il vous faut examiner votre terrain. Commencez par calculer le pourcentage d’inclinaison de votre pente au moyen d’un niveau à bulle et d’une règle. 

Pour ce faire, posez la règle au point de départ de la pente. Mettez ensuite le niveau à bulle sur la règle. Placez cette dernière à la hauteur du niveau à bulle et mesurez la hauteur en cm sous l’extrémité de la règle. 

Connaître le pourcentage d’inclinaison de votre pente va vous permettre de mieux choisir le modèle de portail souhaité.

De plus, l’installation du portail nécessitera une semelle plane afin d’accueillir le rail au sol ainsi qu’une longueur égale à celle du battant à droite ou à gauche de celui-ci. 

L’espace total nécessaire pour un portail coulissant doit équivaloir à 2 fois son passage + 50 cm de marge.

Exemple : Un portail de 6m nécessite donc un espace total de 12m50.

Enfin, veillez à bien vérifier la stabilité des piliers mais aussi du rail et du rail. Ce dernier doit pouvoir supporter le poids du vantail ainsi que celui des véhicules qui rouleront dessus.

Quelle méthode pour poser un portail coulissant en pente ? 

Rappelez vous que si vous souhaitez poser un portail coulissant chez vous, il vous faudra demander l’autorisation auprès de votre commune, surtout pour un terrain à la topologie particulière. 

Poser la semelle du seuil

Il s’agit de préparer une longrine en béton renforcée par un ferraillage. Comme notifié, elle doit équivaloir à 2x le passage du portail + 50cm de marge.

Une armature horizontale est placée le long de la fondation pour soutenir le portail.

Une autre armature est plantée verticalement dans les trous réalisés pour les piliers.

En cas de doute, se référer aux plans de fondation fournis par le fabricant pour la profondeur et la largeur du seuil.

Préparer le passage des câbles

Il s’agit ensuite de prévoir des fourreaux pour le passage des câbles si le portail est motorisé. Ces câbles seront nécessaires au bon fonctionnement du coulissement mais aussi à l’éclairage de sécurité éventuel.

Scellement du rail

Le rail doit être scellé dans la longrine mise en place. Il est possible d’opter pour un rail à visser mais Lemaire Tricotel vous recommande le choix d’un rail à sceller pour plus de sécurité et d’aisance.

Il également possible d’opter pour des contre-platines, qui permettent une pose plus facile du rail en le pré-positionnant et en prévoyant la place requise pour les fourreaux.

Les experts Lemaire-Tricotel insistent fortement sur la nécessité de motoriser un portail coulissant en pente. Chez Lemaire-Tricotel, tous les systèmes d’ouvertures motorisés sont normés et certifiés pour votre sécurité.